INFOS

Spiritualité

SPIRITUALITÉ : SILENCE, HUMILITÉ, AMOUR

  1. JÉSUS est le roc sur lequel est bâtie la Communauté et la Vierge MARIE est le pilier central de la Communauté. Bien qu’étant une Communauté vivant encore de l’expérience charismatique, du fait de notre origine (Renouveau charismatique), elle n’en demeure pas moins MARIALE.
  1. La Vierge MARIE est pour nous la plus grande charismatique et mystique de l’Église. Déjà à l’Annonciation, MARIE fut remplie du Saint-Esprit : « Le Saint Esprit viendra sur toi et la puissance du DIEU Très Haut te couvrira comme d’une ombre » (Lc 1, 35). JÉSUS a été conçu par l’action de l’Esprit Saint dans le sein de MARIE qui est devenue l’Arche de la Nouvelle Alliance.
  1. MARIE était avec JÉSUS à la Croix, unie à la souffrance de son fils bien-aimé. Elle pourra dans la souffrance de la persécution nous soutenir. Comme Jean, dans la douleur, nous recevons MARIE comme don de JÉSUS et elle, comme à Cana, nous dit : « Faites tout ce qu’Il vous dira » (Jn 2, 5). MARIE nous conduira toujours à JÉSUS ; étant déjà glorifiée, elle connaît le chemin qui mène à la gloire de la Résurrection.
  1. Nous suivons JÉSUS dans les pas de MARIE. Elle était au Cénacle avec les disciples de JÉSUS quand l’Esprit Saint est descendu sur les croyants : « Tous ensemble, ils se réunissent régulièrement pour prier, avec les femmes, avec MARIE, la mère de JÉSUS… » (Ac 1, 14).
  1. MARIE est l’Épouse du Saint Esprit et sa présence attire son Divin Époux. Avec MARIE, nous demandons à l’Esprit Saint de descendre sur « toute chair » pour l’avènement d’un monde plus juste. Avec MARIE, nous voulons par la puissance du Saint Esprit, bâtir une civilisation d’amour. En l’imitant dans son silence qui est contemplation de son DIEU, nous nous rapprocherons de plus en plus de celui qui s’est donné sur la Croix pour nos péchés, car il est écrit : « Celui qui parle beaucoup ne manque pas de pécher, mais celui qui retient ses lèvres est un homme prudent. La langue du juste est un argent de choix » Pr 10, 19-20). Connaissant le cœur de son Fils, ce cœur qui a tellement aimé le monde, MARIE nous fait découvrir l’amour des démunis, des marginaux. Nous sommes de plus en plus attirés vers les pauvres, nos seigneurs. En eux, nous retrouvons notre SEIGNEUR JÉSUS car il a dit : « J’avais faim, soif… j’étais nu, malade, en prison… ». Les apparitions fréquentes de MARIE aujourd’hui dans le monde sont pour nous un signe des temps. Comme une mère qui vient préparer sa fille pour les noces, ainsi MARIE vient préparer aujourd’hui l’Église pour les Noces de l’Agneau.
  1. « Nous voulons chercher avec toi, dans nos vies, les Pas de Dieu, Vierge Marie».

II.4.1        Silence

  1. « Marie gardait tous ces évènements dans son cœur » (Lc 2, 51). Le silence est pour elle la recherche de la volonté de DIEU en toute chose. Le silence est contemplation de son DIEU. En l’imitant dans son silence, nous nous rapprocherons de plus en plus de Celui qui s’est donné sur la Croix pour nos péchés.

II.4.2        Humilité

  1. Marie, l’Humble Servante du Seigneur, nous enseigne à la suite de son Fils JESUS en nous disant : « ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les Cieux». (Lc 10, 20). Nous nous laissons interpeller par son humilité en recherchant DIEU en toute œuvre d’abaissement afin qu’Il nous élève comme elle dans les Cieux. En marchant avec elle sur le chemin de la pauvreté du cœur, le chemin de l’humilité, nous voulons « diminuer » chaque jour afin que notre Seigneur « grandisse en nous ».

II.4.3        Amour

  1. Le don total de Marie à la personne et à l’œuvre de son Fils par amour est pour nous un exemple à suivre. Livrée entièrement à son Seigneur « par son oui », elle n’avait qu’un seul souci, « faire la volonté de DIEU ».
  1. Connaissant le Cœur de son Fils, ce Cœur qui a tant aimé le monde, Marie nous fait découvrir l’amour des hommes, spécialement celui des pauvres. Avec elle nous pourrons bâtir une civilisation d’amour.
  1. Nous sommes une Communauté de « tout petits », conscients de leur faiblesse ; nous suivons JÉSUS notre Seigneur et Sauveur dans les pas de celle qui est « l’Étoile de la nouvelle évangélisation ».

Livre de Vie CMDA